MenuTombés pour notre liberté text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in EnglishCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour
image précédenteretour Indeximage prochaine

Tombés pour notre liberté

Original : 869 × 1467 px

Aucun membre du L.O. Valkenburg est mort. Mais Valkenburgers, qui ont fait de la résistance et les deux résistants, qui ont été abattus à Valkenburg.
La liste sur l’image est complétée comme suit :

  • F. A. (Frans) Cobbenhaegen, né le 18/10/1921 à Valkenburg, employé des postes, célibataire, arrêté (date incon aussinue) à Cologne pour avoir essayer de transporter des lettres clandestins aux Pays-Bas, décédé le 20/12/1944 dans le camp de concentration Kdo. Langenstein-Zwieberge, Buchenwald, enterré à Quedlinburg, Hauptfriedhof, 23 ans.
    Voir la pierre commémorative dans le mur de l’ancien bureau de poste: victimes de guerre parmi les postiers de Valkenburg.
    Hub Vrancken de Houthem n’était pas un membre de la résistance mais travaillait à la poste aussi et figure donc sur cette pierre commémorative.
    Il est mort après avoir été touché par un éclat d’obus le jour de la libération le 17 septembre 1944, alors qu’il était si insouciant de quitter sa maison pour voir comment se passait la libération.
  • G. J. (Gerrit) van der Gronden, né le 13/12/1895, chauffeur-mécanicien, marié, s’est occupé de Juifs cachés, fut arrêté le 13 janvier 1942, décédé le 2 janvier 1943, à l’âge de 47 ans.
    Au chapitre 10, Fred Cammaert écrit: Dans son garage au Heugemer Weg à Maastricht, il a imprimé des copies du « De Vonk », l’édition limbourgeoise de la « Waarheid ».
    Sur https://oorlogsgravenstichting.nl/persoon/54336/gerrit-jan-van-der-gronden, on peut lire:
    Né le 13 décembre 1895 à Dordrecht
    Décédé le 2 janvier 1943 dans le camp de concentration de Neuengamme près de Hambourg

    Cammaert: Van der Gronden est décédé dans le camp de concentration de Neuengamme le 5 décembre 1942 ( Open Street Map ). Son frère, C. van der Gronden, était un membre du Rayon Valkenburg de la L.O.
    Voir aussi https://monument.vriendenkringneuengamme.nl/person/401623/gerrit-jan-van-der-gronden
  • Charles Joseph Nijst, né le 5 mars 1916 à Kerkrade
    Décédé le 18 janvier 1944 au campHub Vrancken Groß-Beeren, district de Teltow.
    Il a refusé de signer la déclaration de loyauté et s’est caché, arrêté ( date inconnue ) pour avoir diffusé des imprimés clandestins.
  • Rocks, J. ( groupe de résistance Erkens à Maastricht, copropriétaire de la maison d’hôtes Samos House, plus tard hôtel Atlanta, né le 21 mai 1883, arrêté le 19 novembre 1942 à Valkenburg pour avoir distribué des imprimés de résistance, décédé dans le camp de Nacht und Nebel à Natzweiler (Alsace) le 3 mars 1944.
    « Bidprentje » ( carte de prière) de Jan Joseph Rocks ::
    https://oorlogsgravenstichting.nl/persoon/128452/jan-jozef-roks
  • F. G. (Frank) Smits originaire de Hulsberg, né le 29 août 1919, étudiant en droit, a refusé de signer la déclaration de loyauté et est entré dans le mouvement de résistance (cartographie les activités des Allemands aux aéroports néerlandais et les a transmises aux alliés), arrêté le 12 août 1943, soupçonné de complot et, après un séjour dans diverses prisons, condamné à mort par un tribunal de guerre spécial pour possession d’armes prohibées, fusillé le 4 avril 1944 à Utrecht.
  • Jean Caubo de Schin-op-Geul, http://www.caubo.com/index_bestanden/index5.htm#jean
  • Gerard Soesman ∗ 23 juin 1922, mentionné dans la liste d’honneur de tombé.e.s 1940 - 1945 dans le groupe Résistance. Son père était juif. Décédé à Auschwitz, date inconnue.
  • Sjeng (Jean) Coenen de Simpelveld et Joep (Jo) Francotte de Vaals étaient des membres du KP Sud-Limbourg, fusillés au Cauberg (6 sept. 1944).

Album : Résistance


../verzet/biogrPS.php?lang=fr
zoom 69.044879171461%