Bep van Kooten
Menu text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in English - ssssCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour

pers.Valkenburg 1940-1945

précédentbackprochain

Bep van Kooten


 1914-12-12 Laren N.H.      1979-06-20 Hilversum (64)
- L.O. - Knokploeg -





      Bep (B.J.C.) van Kooten, chef temporain de l’LO Klimmen et, pour le rayon de Valkenburg, personne de contact vers le KP (« Knokploeg », groupe armé ) au Limbourg méridional, spécialiste en sabotage du KP. Vers la fin de la guerre, le rayon ( sousdistrict ) de Klimmen travaillait en étroite collaboration avec le rayon de Valkenburg, donc voici un peu de ce que Dr. A. Cammaert écrit dans Het Verborgen Front, = Le front caché, chapitre 6b VIII.5.7. sur ce village :
      Certains membres du groupe faisaient ( en plus ) partie de l’O.D. et maintenaient des contacts avec les travailleurs humanitaires de la région de Heerlen, notamment avec le vicaire Berix. Ces connexions dataient de la période Smit ou étaient établies par le vicaire de Voerendaal, A.F.J. Vondenhoff. À l’automne 1943, Bep van Kooten établit la connexion du rayon avec le district de Heerlen. Le rayon comprenait, en plus de Klimmen, les villages de Hulsberg, Voerendaal, Ransdaal et Ubachsberg. Il a pris en charge et nommé Mlle M.Th. Jaspers en tant que coursière. En raison de la carrière rapide de Van Kooten dans la résistance au niveau de la province, la direction réelle incombait à Brouwers qui lui succéderait bientôt. G.H. Meurders et le vicaire A.J. Gibbels, qui devait travailler dans des circonstances très difficiles parce que le curé était pro-allemand, étaient ses adjoints.
      Biographie sur le site de son club de rugby.
      A la fin de la guerre, Van Kooten était à la recherche d’un dépôt approprié pour des armes et d’un stand de tir pour les KP du Limbourg Méridional. C’est pourquoi cette caverne a dû être évacué.
      Dans la seconde moitié de juillet 1944, Crasborn et Van Kooten s’installèrent à Swalmen à l’invitation de J. Frantzen. Ils ont trouvé refuge dans la ferme monumentale De Baxhof de la famille Poels à la périphérie du village. Bep fut chargé par Crasborn de parcourir les lignes de front via les villes récemment libérées Valkenburg et Maastricht jusqu’au quartier général du prince Bernhard à Bruxelles, où il a été nommé commandant du Stoottroepen à Limbourg, voir le chapitre Valkenburg est libre ci-dessous. En tant que membre de l’armée néerlandaise, il a participé aux actions contre la nouvelle république d’Indonésie après la guerre.
      Photo: Assermentation en tant qu’officier de Bep van Kooten, commandant du Commando Limburg / Regiment Limburg, devant un alignement de soldats..

    • Plus dans notre histoire La résistance à Valkenburg