Paul Fernand Cécile Ghislain Marie Schoenmaeckers <i>(Jean)</i>
text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in English - ssssCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour
Paul Fernand Cécile Ghislain Marie Schoenmaeckers n’est pas ( encore ?) sur les murs de la chapelle.
Liste


Monument aux morts à Aachen-Eilendorf

Limburg 1940-1945,
Menu principal

  1. Personnes
  2. Evénements/ Contexte
  3. Groupes de la Résistance
  4. Villes et Villages
  5. Camps de concentration
  6. Valkenburg 1940-1945

Tous les résistants tombés au Limbourg NL

précédentbackprochain
 

Paul Fernand Cécile Ghislain Marie Schoenmaeckers (Jean)


 21-09-1886 Amby (Maastricht)      21-04-1945 Obrnice (Č) (58)
- Amby - Résistance initiale - Belgique -



Maastrichtse Gevelstenen

    Paul Schoenmaeckers (« Jean ») d’Amby ( aujourd’hui un quartier de Maastricht ) se marie avec Hélène Palmers le 12 juin 1911 à Stevoort près de Hasselt. Dès lors, ils ont vécu à Rekem (Limbourg belge). Pendant l’occupation, ils ont rejoint le réseau d’évasion Comète, ainsi que leurs fils, Michel, Jean et son épouse Marguerite De Bissy. Ils y travaillaient en tant que convoyeurs pour Line. [2] C’était le pseudonyme d’ Olympe Félicie Henriette DOBY. Paul et sa femme Hélène cachaient aussi une fille juive chez eux. La plupart des réfugiés que ce groupe a aidé à acheminer ( principalement vers Bruxelles ) étaient des aviateurs alliés abattus, « apportés» principalement dans la région de Maastricht, notamment par les sœurs de Paul Hélène et Adèle, qui vivaient encore dans la maison de leurs parents à Amby. Paul et son plus jeune fils Michel furent arrêtés le 26 novembre 1943 ; Jean réussit à s’échapper. Paul mourut pendant un transport près d’Obrnice ( allemand : Obernitz ), aujourd’hui en République tchèque.
    Michel fut né le 8 décembre 1919 à Rekem ( B ). Il s’occupait particulièrement des personnes qui se cachaient dans les forêts autour des villages de Lanaken et de Rekem. Assassiné le 15 septembre 1944 dans le camp de concentration du type Nuit et brouillard [3] appelé KZ Sonnenburg [4], à l’âge de 24 ans. Le but de ces camps spéciaux était de faire disparaître administrativement des résistants, rien n’était écrit sur les prisonniers et leurs familles n’étaient pas informées.
    Schoenmaeckerskruis_( Croix Schoenmaeckers ) pour Paul et Michel dans la forêt près de Rekem : N 50° 55.259 E 005° 39.935 [5]
    Stolpersteine ( pierres d’achoppement ) pour Paul et sa sœur devant la maison de leur jeunesse, Bergerstraat 2-4 à Amby [6].

    Notes

    1. Réseau Comète / Komeetlijn • NederlandsDeutschEnglishFrançais
    2. En français • MichelJeanMarguerite De Bissy. • Olympe Félicie Henriette DOBY ( Line )
    3. Nacht und Nebel, Wikipedia • NederlandsDeutschEnglishFrançaisPortuguês
    4. KZ Sonnenburg, Wikipedia • NederlandsDeutschEnglishFrançaisItaliano
    5. Schoenmaeckerskruis, Rekem
      1. waymarking.com
      2. Open Street Map
    6. Stolperstein Bergerstraat 2-4, Amby (Maastricht)
      1. tracesofwar.com
      2. YouTube
    7. XXL Biografie Hélène & Paul Schoenmaeckers, verzetstrijders uit Amby (pdf)
    8. https://gw.geneanet.org/hourmanmichel?n=schoenmaeckers&oc=&p=paul+fernand+cecile+chislain+marie
    9. https://www.struikelsteentjes-maastricht.nl/schoenm#lb84565/bergerstraat-2-4-vroeger-59