Cornelis Klaas Noordermeer (Cor “Clement”)
text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in English - ssssCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour
Cornelis Klaas Noordermeer n’est pas ( encore ?) sur les murs de la chapelle.
Liste


Monument aux morts à Aachen-Eilendorf

Limburg 1940-1945,
Menu principal

  1. Personnes
  2. Evénements/ Contexte
  3. Groupes de la Résistance
  4. Villes et Villages
  5. Camps de concentration
  6. Valkenburg 1940-1945

Les résistants tombés au Limbourg NL

précédentbackprochain
 

Cornelis Klaas Noordermeer (Cor “Clement”)


 12-04-1918 Lochem      11-08-1944 kamp Vught (26)
- Raad van Verzet (RVV) - Renseignements - Police - Limburg + - Zwarte Plak -



Het Grote Gebod – L.O.

    Le Raad van Verzet ( RVV, Conseil de résistance ) à Deurne, était sous la direction du policier Cor Noordermeer.
    Après un pillage d’un bureau de rationnement alimentaire, Cor doit se cacher. Dès lors, il est connu dans la résistance sous le nom de Clément, du nom de sa fiancée Clémentine. Lorsque Cor et un autre résistant se rendent à une réunion du RVV à Utrecht, ils sont tous deux arrêtés. Cor se retrouve à Vught via Scheveningen. Il passe trois jours dans le bunker de Vught et subit deux interrogatoires de 24 heures. Le 11 août 1944, Cor est fusillé par les Allemands près du camp de Vught. [1#1]
    Le site web brabantsegesneuvelden.nl/ indique : L’organisation RVV était une association informelle de groupes de résistance indépendants et dispersés qui, en l’absence de coordination nationale, devaient agir de manière totalement indépendante. Depuis leur base De Zwarte Plak dans le village limbourgeois d’America, les membres du groupe aidaient des pilotes alliés abattus et des clandestins. En collaboration avec le service radio local, des informations étaient collectées et échangées.
    Le 13 mai 1944, Cor et Nico van Oosterhout se sont rendus à une réunion de l’RVV à Utrecht par l’intermédiaire de leur collègue José Peerbooms, Don José. Ils n’en sont pas revenus. A leur arrivée à la gare d’Utrecht, ils furent immédiatement arrêtés par les Allemands et emmenés à la prison de Scheveningen, l’Oranje-Hotel, pour y être interrogés. Là, ils furent interrogés deux fois et torturés pendant 24 heures et finalement déportés au camp de concentration de Vught, où ils furent exécutés le 11 août 1944 sur le site d’exécution.
    La résistance a rendu José Peerbooms ( qui avait déjà été soupçonné auparavant ) responsable de l’arrestation et l’a liquidé le 13 juillet 1944.
     [2]
    Dans son dossier à l’OGS, il y a un formulaire ( rempli par qui ?) qui indique, entre autres choses :
    a été fusillé à Vught le 11 août 1944 et, selon les rapports reçus après la guerre, a été incinéré immédiatement après. [3]
    Ses cendres se trouvent donc dans l’un des puits de cendres du crématorium du camp de concentration de Vught [1#3].
    La photo de droite est tirée du livre Het grote Gebod ( Le grand commandement ). [4]
    Son nom est inscrit dans le mémorial provincial "De Brabantse Soldaat" à Waalre. [5]
    En tant que commandant du groupe RVV de Deurne, il fut succédé par Frits de Bruijn. [6]
    Il est enterré dans le cimetière Oude algemene begraafplaats, Boschstraat, Zaltbommel. [7]

    Vught • FusilladeplaatsFormer execution siteAncien site d’exécution

    Notes

    1. Nationaal Monument Kamp Vught
      1. Noordermeer, Cornelis Klaas
      2. Website • NederlandsDeutschEnglishFrançais
      3. Asputten Kamp Vught
    2. brabantsegesneuvelden.nl Cor Noordermeer
    3. Archief Oorlogsgravenstichting (@ Nationaal archief),
      Dossier Cor Noordermeer #7
    4. Drs L.E.M.A. van Hommerich, Het Grote Gebod, dl.1.1, De LO, Kampen 1951, p. 327
    5. Provinciaal gedenkteken De Brabantse Soldaat, Waalre
    6. deurnewiki.nl Cornelis Klaas Noordermeer (1918-1944)
    7. oorlogsslachtoffers.nl
    8. Oude algemene begraafplaats, Boschstraat, Zaltbommel.
    9. Oorlogsgravenstichting.nl