Amstenrade
text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in English - ssssCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour

Limburg 1940-1945,
Menu principal

  1. Personnes
  2. Evénements/ Contexte
  3. Groupes de la Résistance
  4. Villes et Villages
  5. Camps de concentration
  6. Valkenburg 1940-1945
  7. Les leçons de la résistance

1940-1945. La résistance dans la province néerlandaise du Limbourg.

précédentbackprochain

Amstenrade

https://www.openstreetmap.org/relation/1422097#map=12/50.9424/5.9277

A Amstenrade habitait Max de Marchant et d’Ansembourg, avant l’occupation président du groupe parlementaire de la NSB à la Chambre. Pendant l’occupation, il fut nommé commissaire du Limbourg. Il était ainsi l’un des deux comtes à avoir joué un rôle dans le Limbourg pendant l’occupation. Raphael de Liedekerke de Pailhe était membre de la résistance.
Le château d’Amstenrade, où il résidait, devint un centre informel de l’NSB et du Nationale Jeugdstorm, qui y allaient et venaient. Cette organisation était comparable à la Hitlerjugend en Allemagne.
Les jeunes mineurs de la région se bagarraient régulièrement avec ces chemises bleues. Hein Cobben, un homme compact originaire de Vaesrade, un village proche, était l’un d’entre eux. Il ne l’a pas survécu.


Libéré : 1944-09-18
Wikipedia NL: Max de Marchant et d'Ansembourg

Les résistants tombés au Limbourg NL

Amstenrade – 1 pers.

Toussaint,
Servaas H.
∗ 1914-12-22
Hoensbroek
† 1943-05-02
Wellerlooi (Bergen [L])
- Aide aux clandestins - Amstenrade - Grèves d’avril-mai 1943 -

Superviseur dans la mine d’État Emma, impliqué dans la grève d’avril-mai 1943. Dans la nuit du 1er au 2 mai 1943, il fut condamnés à mort en procédure accélérée par le tribunal de …

paroi de gauche, ligne 01-04